Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
AikcO

Imaginer, créer, entreprendre - demain est déjà présent

(Re) faire son CV ? Ma méthode pour y arriver !

Publié le 24 Août 2017 par AikcO2 dans Créer, Oser, Entreprendre, Tips

Que vous soyez à la recherche d'un emploi, que vous aspiriez à de nouvelles fonctions au sein de votre entreprise ou que vous souhaitiez créer votre propre activité, un CV à jour sera de mise pour atteindre votre objectif.

Seulement par ou commencer ? Je ne discuterais pas de la forme ici mais du fonds en vous donnant quelques pistes qui peuvent vous aider à améliorer/créer votre curriculum vitae.

 

 

1. Avez vous un projet professionnel clairement défini ?

Le CV étant un outil de communication, si vous ne savez pas précisément ce que vous voulez atteindre, votre curriculum vitae sera bancal et manquera de "force" permettant de convaincre vos interlocuteurs. Si ce projet vous fait défaut, je ne peut que vous conseiller de passer par la case Bilan de Compétences ou par la formation Perspectives dispensé par l'Apec :

2. Apec

L'Apec justement propose également des ateliers autour du CV. Le point fort de cette formation à mon sens, c'est de vous permettre de confronter votre CV avec des personnes évoluant dans d'autres secteurs, fonctions et industries que les votres. Ces feedback sont précieux car bien souvent votre Curriculum Vitae passera d'abord le filtre des RH alors que vous postulez pour un poste d'Ingénieur en énergie. Il faut donc que votre outil de communication, le CV, soit suffisamment vulgarisé pour qu'une personne non spécialiste de votre domaine puisse le comprendre mais en même temps, qu'il comporte des éléments nécessaires crédibilisant votre candidature auprès d'un public plus averti. Equilibre non aisé à trouver et cet atelier peut vous y aider.

 

3. Décortiquez votre expérience

Quelque soit la forme pour laquelle vous opterez (chronologique, par compétences ...), l'exercice que vous allez faire vous sera utile pour (re) découvrir les points clefs de votre expérience.

Sur la base d'un tableur, vous allez compléter le tableau ci dessous :

détaillez votre expérience vous permettra de mettre en lumière les points forts de votre parcours

détaillez votre expérience vous permettra de mettre en lumière les points forts de votre parcours

Pour chaque poste, chaque expérience professionnel, extra professionnel ainsi que pour vos formations et parcours scolaire, vous allez découper ces derniers en missions.

Ensuite, pour chaque mission, vous allez détaillez comment vous vous y êtes pris pour la mener à bien. Puis vous allez indiquer les compétences (savoir faire) ainsi que les qualités (savoir être) qui vous ont été utile.

Enfin, les résultats atteints et si possible, lister des personnes ou éléments qui peuvent attester de ces résultats (témoignages).

A la fin de ce 360°, vous disposerez d'une base de donnée sur vous même riche et complète vous permettant de construire vos CVs en mettant à chaque fois en exergue les éléments qui "colle" le plus à l'annonce et à l'entreprise que vous ciblez.

 

 

4. Personnalisez votre Curriculum Vitae

Et oui, un CV ne suffit pas - à chaque annonce, opportunité, candidature son CV. Sans être radicalement différent, il vous faut personnaliser, ajuster votre CV à la demande. N'oubliez pas qu'il s'agit d'un outil de communication, aussi, il faut vous adapter à votre interlocuteur.

Pour chaque candidature que vous escomptez faire vous allez lister :

- Le nom du poste, ce dernier devra être le titre de votre CV.

- Les mots clefs de l'annonce, reprenez les autant que faire se peut dans votre Curriculum. 

- Les objectifs de l'entreprise ou du service que vous ciblez. Cela va vous demander un peu de recherche : via les moteur de recherche mais idéalement entrer également en contact avec quelqu'un travaillant dans la société cible ou la connaissant bien. Le plus d'informations vous aurez obtenu, meilleur votre personnalisation sera et plus forte votre chance de sortir du lot seront.

- Les mots clefs de la société, la façon la plus facile étant de se rendre sur le site institutionnelle. L'idée est d'essayer de reprendre certains code de la culture.

- Posez vous la question, pourquoi cette société ? Au delà du poste, qu'est ce qui vous motive à postuler. Votre CV ne répondra pas directement à cette question qui sera notamment traité lors d'un entretien mais vous posez cette question au moment de rédiger votre Curriculum, lui donnera pour sûr un ton plus pertinent.

- Pourquoi vous ? Et là le travail effectuez au point 3 (décortiquez votre expérience) va se révéler très utile. Piochez dans cette base de donnée tous les éléments répondants à cette question. Ce sont ces derniers qu'il faudra mettre en valeur, quitte à supprimer les missions n'apportant rien sur ce point.

 

 

5. Pitchez votre candidature

Vous avez maintenant tout le matériel vous permettant de bâtir votre CV. Tirez en la quintessence que vous formaliserez sous la forme d'un pitch de 2/3 lignes. Placer ces quelques lignes juste sous le titre de votre CV. 
Cela va permettre au recruteur lors de son premier tri de sélection de voir que vous répondez à l'annonce grâce au titre, d'avoir une première idée sur qui vous êtes et ce que vous pouvez apporter à sa société grâce à ce pitch. 
Pour plus de détails sur comment faire son pitch, rendez vous ici :

6. Auto testez vous !

Vous avez presque terminé. Pour être sûr de n'être passé à côté de rien je vous propose désormais de vous auto tester. Comme dit auparavant, votre CV est un outil de communication qui doit vous mettre assez en valeur afin que votre interlocuteur ai envie de vous rencontrer pour en savoir plus. Avant donc d'envoyer votre CV demandez vous une dernière fois :

- Qu'est ce qui fonctionne bien dans cette entreprise et qu'est ce qui ne fonctionne pas bien ? Quelles en sont les conséquences ?

- Quelles sont les objectifs de votre cible et comment vous vous pourriez les aider à les atteindre ?

- Qu'est ce qui pourrait rendre "unique" votre candidature dans ce cadre là ?

Si la lecture de votre CV permet de répondre à ces questions, préparez vous, vous allez bientôt être convoqué à un entretien !

 

J'espère que tous ces conseils sur comment rédiger votre CV vous auront été utile.

commentaires

Comprendre et appliquer Sun Tzu - 36 stratagèmes de sagesse en action

Publié le 21 Août 2017 par AikcO2 dans A lire

" La stratégie est comme l’eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux ! Mais encore Mister Sun Tzu, interroge le lecteur occidental ? Il n’est pas toujours facile de dépasser les formules imagées de L’art de la guerre pour les mettre en pratique. Pour relever ce défi, l’auteur a recours à un autre grand classique de la pensée chinoise, Le traité des 36 stratagèmes, plus adapté aux stratégies d’entreprise, à la politique comme à la diplomatie. Cette troisième édition, entièrement revue et augmentée, fournit des clés pour comprendre et appliquer les préceptes d’action contenus dans cette sagesse ancienne. L’intégralité des 36 stratagèmes y est illustrée et commentée à travers des histoires emblématiques. Ce livre permet de s’initier à une manière créative de considérer la stratégie en usant de paradoxes et d’imagination. Il propose de nouvelles approches à mettre en œuvre tant dans les relations professionnelles que personnelles.

commentaires

Clayton Christensen a mis la disruption en valeur dès 1997

Publié le 8 Août 2017 par AikcO2 dans Citations

La disruption, mise en valeur en 1997 par Clayton Christensen :

" Les entreprises qui réussissaient, en revanche, étaient capables d'établir des organisations autonomes chargées de bâtir de nouveaux business indépendants autour de technologies perturbatrices."

The Innovator's Dilemma : When New Technologies Cause Great Firms to Fail
 
Harvard Business Review Press 
Boston
1997

 

commentaires

The Team Building Strategies of Steve Kerr

Publié le 5 Juillet 2017 par AikcO2 dans A lire, Personnalité

Since Steve Kerr took over as the Golden State Warriors Head Coach, the team has been on a historic run. In his first season as head coach, Kerr led the Warriors to the NBA championship. In his second year, he coached the team to the best NBA regular season record in history, surpassing the record previously held by Michael Jordan and the Chicago Bulls. In addition, he has coached and guided Stephen Curry to the NBA MVP award for two straight years.

How does he do this ? How did Steve Kerr build a team culture that loves playing for each other and are able to perform better than any other team in NBA history ? "

commentaires

Pitchez ! 5 étapes pour vous aider à construire votre pitch

Publié le 3 Juillet 2017 par AikcO2 dans Entreprendre, Oser, Tips

Que vous soyez à la recherche d'un emploi, créateur d'entreprise ou en poste, il vous faut créer votre pitch. Aucune formule magique ici mais des conseils qui doivent vous aider à faire la différence.

Ci dessous, ce qu'en dit Wikipédia.

Le pitch est un outil simple indiquant qui vous êtes et ou vous voulez aller. C'est une sorte de carte de visite orale qui doit donner envie d'en savoir plus sur vous et/ou votre projet.

En cela, que vous soyez donc à la recherche d'un emploi, de fonds pour créer ou développer votre entreprise ou que vous souhaitiez lancer un nouveau projet au sein de votre entreprise, votre pitch sera un élément essentiel de votre réussite.

Le créer est d'abord un travail de synthèse, vous avez entre 15 & 45 secondes pour susciter l'envie. Ce court laps de temps a pour objectif de convaincre votre interlocuteur de vous en octroyez plus car cela sera bénéfique pour lui.

Ci après mes conseils pour créer votre pitch :

1. Quel est l'objectif de mon pitch ?

Comme nous venons de le dire, dans la majorité des cas, votre objectif sera d'obtenir plus de temps de la part de votre interlocuteur lors d'un futur RDV. Le pitch peut également être utilisé en début de RDV afin de s'assurer que votre interlocuteur aura une écoute attentive.

 

2. A qui vais je m'adresser ?

Vous poser la question vous obligera à faire des ajustements dans votre pitch et vous permettra donc d'éviter certains écueils tel que l'utilisation d'un vocabulaire non approprié à la cible. Par exemple, si vous êtes un ingénieur et que vous souhaitez convaincre un banquier de vous accorder un prêt pour la création de votre entreprise, évitez absolument d'employer un jargon trop technique dans votre pitch. A l'inverse, si vous souhaitez convaincre un Business Angel ayant un fort background technique, vous pourrais inclure dans votre pitch un vocabulaire différent.

 

3. De quoi se souci vraiment votre interlocuteur ?

Vous n'êtes pas devin, vous ne le savais donc pas précisément à priori. Par contre, une chose est sûr, il y a plus de chance qu'il se soucie d'abord de lui même et de ce qui le touche (sa carrière, sa famille, ses amis, ses hobbies ...) avant de se soucier de vous, de vos idées, de votre projet etc ... faites les recherches nécessaires afin d'avoir une idée la plus précise possible du point d'intérêt que vous allez pouvoir exploiter. Intégrer cela dans la construction de votre pitch.

 

4. Comment puis je aider mon interlocuteur ?

Vous avez un objectif, vous savez désormais à qui ou à quel type de personnes vous allez vous adresser, vous avez pris en considération que la plupart des gens s'intéressent d'abord à eux. La question que vous devez maintenant vous poser dans l'élaboration de votre pitch est comment puis je aider cette personne dont j'essaye d'obtenir du temps et une écoute attentive. Vous devez dans votre pitch être capable de poser l'équation suivante :

Situation actuelle de mon interlocuteur (point 3) + l'aide que VOUS apportez = Situation idéale pour lui

Si vous ne trouvez pas de réponse à cette question, vous vous adressez à la mauvaise cible. Retour au point n°2.

 

5. En résumé

Pour bien bâtir votre pitch, répondez aux 4 questions ci dessous. Synthétisez le tout, vous avez entre 15 & 45 secondes pour atteindre votre objectif (un RDV, une écoute plus attentive lors du meeting ...). Dans la mesure du possible et si vous êtes doué pour cela, ajoutez une légère dose d'humour et dans tous les cas mettez y de l'émotion, de la passion.

 

Bon pitch !

commentaires

The Leadership Lessons of Gregg Popovich: A Case Study on the San Antonio Spurs' 5-time NBA Championship Winning Head Coach

Publié le 27 Juin 2017 par AikcO2 dans A lire, Personnalité

Gregg Popovich and the San Antonio Spurs have won 5 NBA championships between 1999 and 2014. To achieve consistent success, the Spurs have built an organization with a team-first mindset where all of the players, staff and management are focused on the same goals. 

How do they do it ? How does head coach Gregg Popovich create strong relationships with his players? How did he get his team to bounce back from a devastating loss in the 2013 NBA Finals to come back one year later and to win it all ? How does he create a team culture where players from around the world are able to work together towards a common goal ?"

commentaires

Blockchain, sujet technique à la mode ou véritable outil ?

Publié le 27 Avril 2017 par AikcO2 dans Innover, Blockchain, Bitcoin

Article paru dans les Echos Business

Blockchain my heart

PAR CLEMENT STUDER, RESPONSABLE DES ACTIVITÉS CONSEIL TRANSFORMATION DIGITALE DES ORGANISATIONS, CGI BUSINESS CONSULTING
 

À la radio, dans la presse, dans les réunions, votre beau-frère, tout le monde vous rebat les oreilles avec la fameuse « blockchain ». C'est le mot clé du moment. Vous êtes probablement tiraillé entre l'envie de ne pas passer à côté d'un sujet potentiellement majeur et une petite voix qui vous dit qu'il s'agit encore d'un truc d'informaticien pour vous proposer un « POC » (un prototype en bon français). Alors sujet technique à la mode ou véritable outil au coeur de votre stratégie ? Si vous vous posez la question, c'est que vous avez fait une partie du chemin.

Quand on s’intéresse un peu au sujet et qu’on pense aux blockchains, on pense au bitcoin et à l’achat de kalachnikov par les mafias... Mais cette technologie permet aussi d’acheter honnêtement le pot de miel d’un petit producteur du Berry.

On entend aussi souvent dire que la technologie de blockchain est une révolution, qu’elle va changer les banques, supprimer les notaires ou encore que bientôt tout sera dans la blockchain. Mais c’est quoi une blockchain ?

En premier lieu, il faut comprendre que « la » blockchain n’existe pas. La technologie blockchain est un concept, une logique, une série de principes. Mais elle n’est pas une et homogène. Au contraire, il existe des dizaines (voir des centaines) de blockchains, chacune avec des modes de fonctionnement propre et des particularités.

L’analogie habituellement utilisée pour expliquer la technologie est celle d'un grand livre comptable numérique dont chaque acteur posséderait un exemplaire parfaitement à jour. Chaque acteur peut donc lire ou écrire dans ce livre de compte.

Le trait de génie de cette technologie ? Elle permet de valider les ajouts d’écriture sans avoir besoin de faire confiance à un tiers unique (comptable, banque, etc.). Au contraire, elle permet d’ajouter une nouvelle écriture par un utilisateur déterminé au hasard et sans que celui-ci ne puisse le savoir à l’avance.  Une fois  l’écriture prête à être ajoutée, l’ensemble des autres utilisateurs va vérifier automatiquement que le travail est bien fait et approuver ou non ce travail. C’est ce que l’on appelle le « consensus distribué » ou pourquoi faire confiance à une personne ou un tiers lorsque je peux compter sur l’ensemble des utilisateurs d'un système.

La première utilisation à laquelle on pense est souvent le sulfureux Bitcoin, cette fameuse monnaie virtuelle dont le cours dépasse parfois celui de l’once d’Or. Satoshi Nakamoto est le fondateur de cette première blockchain, il (elle ou eux) a rendu possible le concept de crypto-monnaie, l’a peaufiné, lancé sans jamais révéler son identité et s’est désengagé dès qu’il a été opérationnel. Le lancement du premier bloc par Satoshi Nakamoto a presque créé une mythologie de genèse numérique.

Cependant, limiter les blockchains à la fonction de « monnaie » est une vision très réductrice des services qu’elles peuvent rendre. Le Bitcoin n’est qu’un usage ; il est possible de faire beaucoup de choses avec cet outil : gérer un cadastre (le Honduras va ainsi héberger son cadastre dans la blockchain du Bitcoin pour éviter toute falsification ou corruption), s’échanger des actions, lutter contre les faux diplômes, sécuriser des diamants, créer des contrats d’assurance automatique, verser automatiquement des gains au vainqueur d’un pari sportif dès le match terminé (grâce au fameux Smart contract), etc.

Il y a probablement un ou plusieurs cas d’usage dignes d’intérêt au sein de votre entreprise.

Contrairement à la vision de certains sur le marché, les blockchains ne doivent pas être réduites à une technologie. C’est avant tout un sujet d’usage, de cas "métier". Il est donc impératif que les directions commerciales, marketing, distribution, produit, se saisissent du sujet et se posent la seule question qui vaille : ce type d’outil peut-il rendre un service ?

Répondre à cette question demande cependant du travail. Il faut comprendre le sujet, le fonctionnement (mais pas forcément la technique), utiliser les outils et méthodologies d’analyses, organiser des groupes de réflexion avec les différents acteurs, étudier les différentes possibilités.

Au final, il s’agit d’un travail assez classique d’analyse d’un besoin et d'idéation ; certes pour un sujet possédant de nombreuses dimensions et niveaux de complexité. À la fin peut-être aurez-vous identifié un besoin pour lequel une blockchain sera la réponse. À ce moment-là, il s’agira de passer la main aux experts IT. La technologie se doit d’être une réponse, un outil et pas une question en soi.

Mais il faut tout de même réaliser que dans un monde où les business models se font et se défont en quelques semaines, ne pas considérer les blockchains, c’est le début du renoncement. 

 

commentaires

5G, l'élément clef pour la nouvelle révolution économique ?

Publié le 6 Avril 2017 par AikcO2 dans Objets Connectés, Innover, Imaginer

La 5G, cette nouvelle technologie qui doit, entre autre, permettre l'essor de l'Internet des objets a été aux centres de nombre de discussion lors du Mobile World Congress 2017 de Barcelone. Pourquoi ? Car la 5G doit tout simplement permettre de répondre aux besoins toujours plus important de notre monde en matière de télécommunication.

Extrait de l'article paru sur Theconversation.com :

"Numérisation, digitalisation, robotisation : autant de phénomènes en cours qui, à défaut de toucher toutes les entreprises, pour le moment, sont décrits comme porteurs de bouleversements majeurs sur le travail. Certains prospectivistes envisagent ce qu’ils qualifient de « fin du travail », légitimant des propositions telles que le « revenu universel », popularisé par le candidat socialiste à l’élection présidentielle.

La réalité est sans doute plutôt celle d’une évolution, plus ou moins forte, du travail (selon l’OCDE, seuls 9 % des emplois actuels seraient menacés à terme par la robotisation, chiffre à comparer aux nouveaux emplois créés). En ce qui concerne les créations d’emplois, les chiffres associés au déploiement de la 5G à partir de 2020 sont plus qu’enthousiasmants (nous n’évoquerons pas ici les aspects sanitaires, pourtant essentiels, sans doute trop souvent minimisés et qui nécessiteraient bien plus qu’une tribune).

Une récente étude du cabinet anglais IHS Markit envisage la création de 22 millions d’emplois au niveau mondial d’ici 2035, en lien direct avec le développement de la 5G."

 

"Annoncée régulièrement, sans que de réels bouleversements ne lui soient associés, la véritable révolution numérique est peut-être sur le point d’émerger avec la 5G. Ses effets sur l’industrie s’annoncent colossaux.

Prévue pour fin 2020, après un premier test dès les prochains Jeux olympiques de 2018 à Pyeongchang, la 5G doit proposer une performance globale des réseaux 1 000 fois supérieure à leur performance actuelle.

Au-delà du débit et de la rapidité d’accès aux données, la technologie devrait favoriser le développement de services encore au stade des balbutiements aujourd’hui : domotique, réalité virtuelle, conduite à distance, objets connectés… : une véritable relance, voire la réunion de conditions d’émergence, pour plusieurs industries d’avenir. On comprend mieux dès lors les chiffres avancés au moment d’évaluer les impacts sur l’économie mondiale."

commentaires

Qarnot Computing : le premier radiateur numérique pour un bâtiment intelligent

Publié le 28 Mars 2017 par AikcO2 dans Entreprendre, Innover, Objets Connectés

Qarnot Computing : le premier radiateur numérique pour un bâtiment intelligent

Idée originale d'une start up Francilienne, le Q.Rad, produit commercialisé par Qarnot Computing est né d'un constat simple :

D'un côté, la multiplication des Datas Center constituent un coût car il faut à la fois les alimenter et les refroidir, et de l'autre côté, nombres d'acteurs économiques sont à la recherche de solution de chauffage à bas prix. 

Qarnot Computing commercialise des radiateurs électriques qui sont en fait de véritables ordinateurs. Ces derniers permettent de chauffer des locaux quand, dans le même temps, leur puissance de calcul est vendu à des entreprises qui font ainsi l'économie de la mise en place de Data Centers. L'utilisateur du radiateur Q.Rad se voit quant à lui rembourser l'électricité consommée.

Pour en savoir plus, suivez les liens ci après.

commentaires

A.BSOLUMENT Vintage Radio - Le vintage connecté

Publié le 31 Août 2016 par AikcO2 dans Entreprendre, Oser, Créer

commentaires
1 2 3 4 5 6 > >>